Maladies chroniques

Une maladie chronique est, en fait, veut dire rien de plus qu’une maladie qui est de plus de 3 mois est présente dans le corps et est considéré comme une maladie qu’aucun autre processus de guérison.



En vertu d’une maladie chronique qui s’attaquent à de nombreuses formes différentes. 
Rappelez-vous, même à partir de Diabète, de Cancer. 
Je vais être un deux maladies décrire l’endroit où je suis dans ma pratique avons travaillé avec les émotions sous-jacentes décrit dans le livre de Christiane Beerlandt.



Le diabète, le Diabète, les problèmes avec les niveaux de sucre dans le sang.



La tristesse s’exécute de la main; vous avez peut être la chance de ne pas saisir. Un intérieur de vienne pour la chaleur, de l’amour. Vous serait là pour l’attraper.
Eux-mêmes comme trop petit et impuissant de l’expérience et qui souhaitent revenir, pour être inclus dans le doux à l’extérieur d’eux-mêmes, dans un flux de chaleur, par d’autres. Mais cela, bien sûr, ne peut jamais être satisfaits tant qu’ils sont eux-mêmes sans valeur et vous vous sentez l’amour de refuser, aussi longtemps que l’un est lui-même le doux nie.



Le manque de votre courage, vous vous sentez comme impuissant; vous marchez dans l’irritabilité et de l’agressivité, parce que les autres ne vous donnera pas ce dont vous avez besoin. Vous essayez tout à intervenir, à organiser, à organiser un intérieur anxieux, agressif sentiment, vos croyances, vous avez construit, vous donner le sentiment que la vie est triste de piscine est et qu’il n’y a rien de beau pour vous et que si vous n’avez pas inquiète ou vous tirez, la vie vous rien à tout va offrir…..

Vous n’avez absolument aucune confiance dans la vie; vous ne le réalisent pas, que toute la tristesse et les tristes événements de votre vie, ont été causés, oui appelée par vos croyances négatives. Mais assurez-vous d’avoir un peu d’amour, griffe de vous et vous trouvez-vous souvent de la douleur, en vous sacrifier en échange d’un peu de conseils de la vie, par exemple, à un partenaire. Votre vie est une prison. Vous réglez votre bonheur dépend d’un partenaire, d’autres…. Pas de votre Propre. C’est de corriger votre erreur; le bonheur ne peut commencer que lorsque vous venez à l’amour, en harmonie avec vous-même et une merveilleuse relation va alors suivre. Vous ne vivez pas sur ses propres fondements. Il y aurait même être une mine doit mentir…..: de la méfiance à vous-même
.

Rhumatisme:

Vous exagérez; vous inclinez à de lourdes charges; tu dois penser à trop de choses à faire; vous devez prouver vous-même à être solide dans les actes, dans des paysages d’endurance, comme un martyr de l’usure de beaucoup d’émotions. Mais enfin vous savez trop lourd sac et vous, vous avez de la douleur.
Vous vous sentez à votre intérieur de petite taille, mais vous ne le rêve de grandes choses; donc, vous vous retrouvez dans une atmosphère d’irréalité, vous voyez le monde autour de vous, pas vraiment comme il est. Parce que la vie et les gens autour de vous ne répond pas à vos désirs, bien souvent, vous suffisamment de volonté de dire ce que vous Voulez, avec une critique du doigt, vous serez plutôt silencieux dans votre insatisfaction, triste et déçu, vous vergiftigend avec à l’intérieur, en claquant impuissant à l’agression et hartenpijn.

La cause de votre problème n’est pas avec les autres, pas avec vous, mauvaises conditions de vie, mais avec vous-même, vous donnez vous-même la chaleur et l’amour dont vous avez besoin. Vous ferez des conditions de vie difficiles pour vous, parce que vous êtes convaincu de l’amour et le bonheur n’est pas de gagner de l’argent, parce que vous êtes convaincu que l’homme est une victime des circonstances, et que sa vie ne serait pas en mesure de déterminer.

Pour votre nullité de ne pas avoir à se sentir, vous risquez de vous cacher sous une belle apparence physique, ou d’une trop dur travail, dans le hors de danger, vous êtes plus fort que vous, dans le conte de fées des rêves, héroïque stand, comme un martyr, etc……. Vous vous met dans la plus stricte des normes et des structures; vous voulez, très bien, vous allez au-delà de vos compétences, de vous tous, est irrésistible; c’est comme si tu crois que l’amour pour gagner, et vous ne recevez pas d’ plus d’amour de l’avant.
La tristesse vous pèse dur. Vous ne vivent pas vraiment. 
Conscient de votre zonnecentrum; votre colère est juste de l’incapacité de vous amener à réaliser à partir d’un puissant je suis. C’est vous qui ne mettez pas vous-même vous donne ce dont vous avez besoin; une acceptation aimante de vous-même, que vous êtes. Comme vous vous n’avez pas vraiment l’accepter, si vous voulez que votre environnement de changer. Mais sachez que votre environnement va changer, quand d’abord vous une autre route!